Community Research and Development Center


Que pensez-vous de la démission du Pape?
lopez


la démission du Pape est la matérialisation du malaise que connait l'Eglise depuis des années.
Nombreux sont ceux qui prôneront la fin du Catholicisme, mais il n'en n'est rien.
Le départ volontaire de Benoit XVI est à mes yeux un désaveux face à la multitude de dérives observables au sein de l'Eglise (pédophilie, mariage pour tous dans les pays traditionnellement chrétiens, et j'en passe).
Je pense que la vrai question sur laquelle faudrait peut être réfléchir, c'est l'après Benoit XVI. Et maintenant? ouverture ou pas de l'Eglise? Va t-on assister à une politisation du gouvernement de l'Eglise?
l'avenir nous le dira.
lopez

j'apprécie cette intervention et suis d'accord qu'a nouveau l'Eglise fait face au mensonge qu'elle traine depuis belle lurette. mais cette démission est elle vraiment volontaire? n'est pas là une raison officielle de la démission du pape? Le pape Jean Paul II était plus vieux et malade que Benoit XVI. quelles peuvent être les véritables raisons de la démission de Benoit XVI

La démission du Pape met en évidence et a priori que quelque chose ne va pas au sein du clergé pontifical et de toute l'Eglise. cela démontre aussi le poids que les changements sociaux et politiques ont sur l'Eglise et la foi chrétienne. Il y a problème partout et le monde est en effervescence, cependant ma préoccupation est celle-ci: l'Eglise doit-elle suivre ces changements sociaux et politiques d'Europe ou lutter pour garder son identité? Faudra-t-il avoir une nouvelle vision de l'église et de la foi transmise par les Apôtres? En tout cas les jours et les mois qui viennent nous instruiront.

Les raisons de cette démission seraient ailleurs! L'attitude des médias occidentaux à ce sujet ( analyses et commentaires...) Toute axée vers " la tentative de crédibilisation des raisons officielles de ladite démission" confirme cette hypothèse. Mon avis est que, la question de la dépénalisation et de la légalisation de l'hommo sexualité, qui "bat son plein" en Europe, via l'adoption des marriages pour tous; divise le Vatican. Le silence du coeur et du siège, de L'Eglise Catholique Romaine à ce sujet; est fort illustrateur de cette mésentente. Combinée aux scandales de corruption et de Pédophilie des ministres du cultes Catholiques, l'épineux célibat des prêtres... Cette question d'hommosexualité qui a entrainé la démission du pape, porte l'empreinte d'un Vatican en crise. Cette démission est l'une des Preuves patentes de l'Emprise, du Poids et de l'influence qu'exerce l'ordre politique occidental, sur le Vatican. J Y vois également, une volonté manifeste du Pape Bénoît XVI de ne pas entrer dans l'histoire, comme étant le successeur de St Pierre sous lequel l'Eglise à reconnu l'Hommosexualité. Car, l'influence de l'occident sur cette institution, risque amener l'Eglise à s'aligner sur la position "d'uniformisation" des moeurs, à des fins hégémoniques aux relents culrelles et surtout économique; sur laquelle campe l'Occident.

Ayissi

Je suis ravi de l’engouement critique qui a repris au niveau du blog et de l’intérêt scientifique que les uns et les autres ont eu vis-à-vis de ce sujet. En ce qui me concerne, j’ai un avis partagé sur cette question, mais qui peut être résumé simplement à la forte charge symbolique qui entoure cet acte de résiliation. Tout d’abord, d’un point de vue strictement scientifique, étant donné que le Vatican est une entité politique à part entière, la démission du Pape est une leçon pour les différents ordres dirigeants gérontocratiques du monde qui cherchent à s’accrocher à tout pris et à tout les prix au pouvoir. Voir seulement le cas du malade Chavez, du détraquer sexuel de Berlusconi, du prisonnier actuel qu’est Gbagbo et de l’autocrate national. De même, le symbole du nombre d’années passées à la tête du Vatican, 8 ans soit deux mandats présidentiels aux USA démontre que l’éternellisation au pouvoir ne vaut pas la peine.
Elle est aussi une belle opération marketing pour une église prise en tenaille. Il ne faut pas oublier que la religion est de nos jours une industrie économique très juteuse. La démission et la désignation d’un nouveau Pape, acte qui pour les temps contemporains est très rare et emprunt très souvent d’une idée de deuil (après seulement la mort d’un souverain pontife), peut être le canal qui permettra un regain d’intérêt spirituel.
Ensuite, d’un regard du catholique que je suis, cet acte d’abandon est renferme une très forte charge symbolique. Le fait qu’il se déroule avant le début du carême, et après que soit décréter une année de la foi, peut donc conforter les soupçons des uns et des autres concernant la théorie du complot de la menace contre l’humanité qu’est l’homosexualité c’est temps si, mais bien aussi d’autres maux. Je ne pense pas véritablement comme d’autres ici qu’il soit la manifestation de la crise et l’annonce d’un grand schisme prochain dans le cercle catholique, mais plutôt le signe de l’apogée culturelle de l’occident qui tend maintenant à instaurer l’anormalité comme une norme sociale.
Enfin, je tiens à répondre particulièrement à Karey et à Sébas. L’élection du Pape doit normalement attirer l’attention des africains. Pas dans le sens qu’ils doivent nécessairement attendre un Saint-Père africain, mais plutôt dans l’optique d’un continent où des logiques de prédation et de violence extrême existent, la foi est très souvent le seul guide des damnés de la terre qu’ils sont. Sébas, l’église est avant tout institution humaine avant de prétendre être le médium d’accès à des lendemains célestes meilleurs. Sans justifier les dérives telles que la pédophilie, l’homosexualité dans celle-ci, je pense que le Pape en tant qu’Homme avant tout, limiter dans le temps et dans l’espace est en droit de démissionner. Et de dire à plusieurs d’entre nous qui ont émis une opinion sur cette question, il ne faut pas tomber dans le piège de l’hyperbolisme ou encore accorder à un tout qu’est le catholicisme, les dérives d’un rien, que sont les lobby sataniques que vous connaissez.

Je pense que j'ai été mal compris par ma très chère et virulente Karey. Je ne crois pas en l'église catholique simplement comme institution morale, mais en ce qu'elle tente ou souhaite représenter à savoir le Message Divin. Ce que tu sembles ignorer très chère, c'est que tout le commun du mortel ne jouit pas d'une vision globale comme la tienne. Ce n'est pas le banal citoyen africain qui peut percevoir les travers assez pervers d'un monde social historique que souhaite imposer l’ordre dirigeant mesquin et je crois que c'est la raison pour laquelle des personnes comme Fanon sont si importante, car il incarne l'Homme sorti de la caverne. Caverne de l’ignorance, de la bêtise et autres très de caractère de dégonfler que les Africains adoptent face à l’Occident.
Très chère, souvient toi bien que la religion est l'opium des peuples se croyant damnés donc, je confirme mon opinion. Sans vouloir céder à un hyperbolisme, la plus part des africains ne connaissent pas la voie de leur "Muntu" et ne peuvent donc pas cerner tout les enjeux cachés derrières ce type d'évènement. Beaucoup se réfugient derrière la foi et se laisseront dont berner par ce jeu de chaise Papal.
Je te concède le fait qu'il soit important que les réponses à nos problèmes viennent de nous même et te rassure que je suis loin d'être un afropessimiste, néanmoins, je suis de ce qui pense qu'il ne faut que des missions telles que la célèbre d’espionnage japonaise Hiwakura pour vaincre cet ordre malveillant. Je te laisse donc méditer sur ce petit adage : "Mieux vaut avoir son ennemi à l'œil que de l'ignorer" d'où l'importance et l'intérêt qui doit être porté à ce "jeux de vilain" au Vatican.
Concernant les Sarkozy, Gbagbo et autres, excuse moi si je n’ai pas la capacité de pouvoir citer tous « ces malades qui nous gouvernent ». la liste ne peut être exhaustive. Merci de l’avoir si bien compléter.
Joël12

au vu de ce qui a déjà été dit, il est clair que la démission du pape suscite toujours plus d'émotions et démontre à suffisance que les questions religieuses sont celles qui déchaînent les passions les plus virulentes. pour ma part, il est clair qu'en tant qu'instituion humaine, l'Eglise Catholique à laquelle j'appartiens, est loin d'être parfaite. et les déchirements q'elle a traversé et continue de traverser en sont la preuve. cependant, malgré ses faiblesses, les dirigeants politiques ont compris depuis le temps qu'ils tireraient profit à manipuler, mieux, instrumentaliser une pareille institution.et au milieu des courants de désenchantement et de réenchantement du monde, tout porte à croire que certaines ombres manipulatrices veulent influencer l'Eglise et l'amener à adopter le mariage homosexuel qui est pourtant interdit dans les Ecritures Saintes. la démission du pape est la preuve que le chef de l'Eglise Catholique, comme tout chef a besoin de s'appuyer sur des conseillers et des proches qui lui sont loyaux. dans le cas de Benoit XVI, je pense que c'est ce qui lui a manqué. il s'est attaqué à des problèmes épineux au moment où une partie de la curie romaine s'était embourbée dans ces scandales: homosexualité, pédophilie, avis favorables au port du préservatif. l'enjeu d'une telle bataille entre l'Eglise catholique et les partisans des sociétés sécularisés va au-delà d'un simple conformisme social pour aboutir à mon sens, à l'avènement d'une domination complète sur les mentalités encore hostiles au sein de l'eglise catholique.
lopez

Le nouveau pape est déjà connu, originaire de l’Amérique Latine, Argentin plus précisément et âgé de 77 ans, Jorge Mario Bergoglio est le nouveau patron du vatican. On l’appellera François Ier en référence à St François D’Assise, son saint patron. Il a placé son règne sous le signe de la modestie, de l’humilité et de la solidarité. Quelques commentaires médiatiques déroulent déjà son programme. Le nouveau pape s’érige en pape des pauvres en référence à son saint patron, Saint François d’Assise qui a jadis renoncé à tout pour l’Eglise. Alors qu’ambitionne le Vatican à travers François 1er ? j’ai bien l’impression que le Vatican cherche à délocaliser les problèmes réelles et de l’heure de l’Eglise en évoquant les traits de caractère telles la modestie, l’humilité et la solidarité. Le règne de Benoit XVI a plus été marqué par les questionnements suivants : pédophilie, mariage des prêtes, ordination des femmes, homosexualité. Alors, son successeur bien qu’étant contre ces « nouvelles valeurs occidentales » vient s’inscrire en rupture contre ces problèmes et préfère lutter contre la pauvreté. Et quel est le continent supposé pauvre en ce contexte de l’heure ? Suivez tout simplement mon regard ? L’Afrique risque à nouveau d’être un outil dont se serviraient l’Occident et l’Eglise en particulier pour résoudre leur problème. Au lieu de prendre ses responsabilités et répondre à ces problèmes cruciaux que traverse l’Eglise, le vatican et son cortège de dirigeants préfèrent déjouer l’attention des uns et des autres en se servant de la soi disant foi et surtout celle des Africains.
Que pensez-vous de cette nouvelle orientation du combat du Vatican en cette heure où l’Eglise traverse une situation un peu plus critique ? Que vous inspire l’élection de François 1er ? Je relance le débat avec ces interrogations ?
Aussi, j’aimerai profiter de mon petit discours pour marcher sur les pas de Karey qui en appelle à l’esprit critique de tous, notre bon sens, notre raison, en un mot notre Muntu et surtout celui de notre très Cher Prince des Montagnes sans pour autant douter de la foi de chacun même quant le Prince des Montagnes affirme que la plupart des Africains ignorent la voie de leur Muntu. Nous nous devons de la ressusciter pour notre bien à tous. J’ai pris le temps d’observer un peu les Africains en général et camerounais en particulier à travers les média radiophoniques, télévisés et commentaires au quartier de la démission de Benoit XVI à l’élection de François 1er. J’ai eu à constater que tous ces derniers parlaient plus en terme de foi et je pense que et ce de manière peu être involontaire, le Prince des Montagnes est de ceux là. Alors suite à Karey, je pense que nous devons tous ressusciter davantage notre esprit critique afin de bien apprécier tout ce qui nous arrive. Surtout quand on sait que l’Afrique est de plus en plus le continent où les croyants augmentent de plus en plus.
Joël12

pour moi, l'élection du pape françois Ier est la preuve d'un désavoeu des influences occidentales, dirigées vers le centre de l'Eglise catholique. comment comprendre que les médias européens, mordus d'informations à scandale, sont en à peine une journée, passés sur la nouvelle de l'intrusion d'une personne étrangère au milieu des cardinaux? ils s'attendaient à mon avis de l'élection d'un homme issu des milieux européens et par conséquent favorable à l'idée de réforme sur les questions d'homosexualité, d'avortement et de mariage des clercs. cependant, il est clair à travers la transmission d'informations faisant référence à un passé supposé problématique du nouveau pape, que la campagne de construction d'une image défavorable au nouveau pontife est lancée ceci en raison de sa très certaine rigidité sur les questions de conformisme de l'Eglise avec une société européenne sécularisée et en cours de sécularisation au permissivisme de plus en plus outrancier du point de vue religieux. allons-nous assister à un volte face de l'Eglise vis à vis de ses principaux donateurs? il est pour moi important de se questionner en ces termes vu que la main qui donne est au-dessus de la main qui reçoit. de plus, une curie romaine trop divisée sent impérieuse de limiter les dégats déjà légions en faisant accéder à la papauté un homme qui dirige son discours dans un tout autre sens: la lutte en faveur des pauvres. cependant, il est de mon avis qu'il s'agit d'une ènième occasion pour l'Afrique et les Africains de prendre l'occident au mot en dépit des sournoiseries dont ce dernier a l'habitude de mettre en oeuvre, et de définir ses priorités depuis la restructuration de la question de la conception du pouvoir et de son rapport vis à vis du peuple et la résolution des problèmes qui minent l'Afrique.
Ce forum est suspendu. Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet.